Fabienne Sabatrie sort son premier CD, Brève rencontre
Chanteuse résidant dans l'Indre, Fabienne Sabatrie s'est entourée d'un trio d'excellents musiciens argentins, dont son compagnon Pablo Méndez
Dans la chanson, certains partent à la conquête des hits parades à peine sortis des langes. D’autres prennent le temps, comme F.S. qui vient de sortir son premier album après un parcours de presque vingt ans dans la chanson. . Pour cette parisienne qui réside depuis six ans dans notre département, tout a commencé en 1988 alors qu’elle travaillait au vestiaire de la boîte de nuit La Locomotive : « A force de voir les artistes sur scène, on était un petit groupe d’employés de la Loco à se dire que l’on aimerait bien essayer nous aussi », se souvient-elle.  Un premier groupe Lady Tom durant trois ans…. Mordue, la jeune femme collabore ensuite en tant que choriste à une trentaine de formations, jusqu’à ce que le déclic se produise avec le groupe de chanson française pop Parfum de femme.
 
Parallèlement, cette sellière maroquinière de formation fait bouillir la marmite en faisant des voix off pour des publicités, en présentant l’horoscope à la radio ou et en travaillant pour le logement social du Val de Marne … Au final, cette longue aventure aura permis à la chanteuse de rencontrer Pablo Méndez et d’enraciner sa vocation :
« Dans Parfum de Femme, j’étais devenue aussi auteur et mélodiste. J’ai rapidement compris que la chanson était le moyen de faire passer les poèmes que j’écris depuis mon enfance ». La chanson comme poésie d’aujourd’hui. Voilà une idée que l’éditeur originaire de Chassignolles, Christian Pirot, connu pour ses livres consacrés à des paroliers, défend depuis longtemps : « Si Rimbaud était vivant, il ferait du rock, » affirme l’homme de lettres, qui a joué un rôle déterminant dans la naissance de l’album. « Nous nous sommes rencontrés fin 2003, raconte Fabienne. Il m’a donné son livre « Impression des bords de Creuse. J’ai été sensible à sa manière de parler des femmes et je lui ai demandé d’écrire pour moi ». Séduit par la personnalité de la chanteuse, l’homme du livre lui donne cinq textes qui parlent d’amour, « de rencontre, de fusion et de déchirure. J’avais pourtant tiré un trait après mes tentatives malheureuses dans les années 70 … »
 

Installée en Berry… la chanteuse apprend la guitare pour s’accompagner et travaille sur les mélodies. Début 2006, l’album autoproduit Brève rencontre est enregistré au château de Lancome. F.S. s ‘y révèle une interprète tout en finesse à laquelle trois excellents musiciens argentins lui tissent un écrin swinguant et aéré. Pablo Méndez, accompagnateur de Sapho et de Dee Dee Bridgewater, tient la basse. Son compère Eddy Tomassi la batterie. La guitare de Tomás Gubitsch confère à l’ensemble une palette d’ambiance très variée. On sent que cet ancien membre de l’orchestre de scène Astor Piazzolla n’est pas l’homme d’un seul style : d’abord rocker dans son pays, il s’illustre en France (où il vit depuis 1977) dans des domaines aussi divers que le jazz, la chanson, les musiques du monde ou la musique contemporaine. Avec les atmosphères tantôt nuageuses, tantôt ensoleillées parfois un brin orageuses de brève rencontre, notre miss météo se place bien au-dessus de bien des perturbations radiophoniques. Textes, mélodies et orchestrations se conjuguent pour faire de son album une réussite. Elle le présentera jeudi soir au Moulin Bureau à La Châtre, en trio entouré de Pablo Méndez à la basse et de Paul Mariée à la guitare.

Mise à jour le Vendredi, 30 Octobre 2009 14:48
 

Le petit mot...


« Fabienne Sabatrie vibre d’une vie intérieure intense qu’elle déploie avec passion dans ce qu’elle compose et qu’elle écrit. En même temps elle lance avec décence et indécence des chansons de connivence qui résonnent de bonheur dans le cœur de celles et ceux qui l’écoutent.
Lire la suite...

Voir...

Agenda

<< Nov. 2019 >>
LMMJVSD
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

En images...