Articles presse
PRODIGIEUX SAFARI MUSICAL AVEC MANU DIBANGO

L'association Asphodèle l'avait promise belle. Elle le fut.

La soirée a commencé tout en douceur avec Fabienne Sabatrie. Sur des accords de guitare aux accents jazz-blues-rock, elle chante "la vie comme au cinéma", farniente sur les "plages de Deauville", meurt "au pays de l'amour fou"... Et renaît de plus belle pour chanter la migration de "toi, tu as quitté tes amis, tes amours, tes aînés", mettre un baume poétique sur "les ecchymoses de la vie" avant de s'éclipser "en femme toujours rebelle", le regard tourné vers un ailleurs Argentin. Voyage, voyage...

La soirée s'est achevée sur l'ovation d'une salle chauffée à blanc par un Manu Dibango au sommet de son art. En grand bâtisseur de ponts, en ambassadeur de paix convaincu, Manu a gratifié le public d'un prodigieux safari musical blues-jazz-soul-rock. De "petite fleur" de Sydney Bechet aux "Rues d'Antibes" en passant par "Soul Makossa" et bien d'autres titres, le maître a, encore une fois, fait montre de son génie. Maestria ré-haussée par l'incroyable talent des musiciens de son Gang. Le public se souviendra longtemps des solos -époustouflants- du batteur Jacques Conti-Bilong et du percussionniste Guy Nwogang. Généreux. Sublimes. Comment ne pas être, dès lors, le public le plus généreux de France? En tout cas, celui qui était vendredi soir à l'Asphodèle a terminé la soirée debout, se déhanchant, frappant dans ses mains et chantant. Conquis.

 

Mise à jour le Vendredi, 30 Octobre 2009 13:56
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 15

Le petit mot...


« Fabienne Sabatrie vibre d’une vie intérieure intense qu’elle déploie avec passion dans ce qu’elle compose et qu’elle écrit. En même temps elle lance avec décence et indécence des chansons de connivence qui résonnent de bonheur dans le cœur de celles et ceux qui l’écoutent.
Lire la suite...

Voir...

Agenda

<< Janv. 2018 >>
LMMJVSD
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

En images...